Euroglider - Cahier des Charges Global (CCG)

 

Le Cahier des Charges Global (CCG) est le document de référence pour la définition préliminaire de l'Euroglider.

Cette définition doit respecter huit critères fondamentaux issus des besoins des futurs utilisateurs et du marché potentiel qui en découle. Le projet doit être développé dans la perspective d'une industrialisation dans le cadre réglementaire retenu, facilitant la mise sur le marché européen de ce planeur à court terme.

8 Critères fondamentaux

  • Autonomie

    • Autonomie de mise en œuvre jusqu’à l’envol et après l’atterrissage : déplacement, roulage au sol.
    • Autonomie d’envol et de montée permettant d’effectuer plusieurs vols de formation. Cette autonomie étant la traduction de la capacité de gain de hauteur totale et de l’autonomie de tenue de vol en palier afin selon les cas, soit de rejoindre des ascendances, soit de maintenir la durée du vol pour procéder aux leçons de pilotage.
    • Solutions de propulsion électrique à privilégier.
  • Ergonomie

    • Reproduction des planeurs biplaces d’école usuels et reconnus en : disposition cockpit, position, confort, accès, adaptation du centrage...
  • Pilotage

    • Reproduction de la maniabilité, du comportement aérodynamique, du pilotage et de l’utilisation des planeurs biplaces d’école usuels et reconnus, y compris en treuillée et remorqué.
    • Exploitation classique des phénomènes aérologiques du vol à voile.
  • Economie

    • Optimisation des choix techniques, construction, cadres réglementaires, visant à réduire de manière significative, par rapport aux planeurs biplaces actuels de même définition, les coûts d’acquisition et d'exploitation.
  • Maintenance et navigabilité

    • Optimisation et minimisation des contraintes et coûts de maintenance.
    • Optimisation et minimisation des contraintes de navigabilité et des coûts de certification.
  • Catégorie

    • Le projet se réalisera dans la catégorie réglementaire la plus adaptée résultant des critères fondamentaux du projet.
    • En cas de nécessité, des études complémentaires additionnelles pourront être effectuées afin de proposer des adaptations ou évolutions réalistes et justifiées aux cadres réglementaires nationaux ou européens existants.
  • Données environnementales

    • Intégrer et apporter une contribution aux recommandations environnementales européennes, dont celle du programme Clean Sky, en particulier sur la réduction de consommation d’énergie et de bruit.
  • Performances

    • L’optimisation de la performance en vol plané (finesse, taux de chute minimum) doit résulter de l’optimisation des critères fondamentaux qui doivent être respectés sans constituer le critère de recherche absolue en tant que tel.

Calendrier

  • 2014 - 2015

    • Travail de l'école à partir des objectifs généraux et du cahier des charges détaillé, donnant lieu à une proposition d’avant-projet avec ses illustrations et justifications.
    • Les avant-projets décriront et justifieront en regard des critères fondamentaux spécifiés, notamment les préconisations de :
      • structure,
      • intégration de la propulsion,
      • stockage et renouvellement de l’énergie,
      • environnement réglementaire,
      • industrialisation,
      • données économiques.
    • A l’issue de l’année 1, un choix est effectué en concertation entre les partenaires afin de définir les orientations et les options techniques retenues pour le projet Euroglider. Les options retenues pourront reprendre d’une façon compatible les différents composants des avant-projets présentés par les écoles du Groupe ISAE.
  • 2015 - 2016 / 2016 - 2017 / 2017 - 2018

    • Réalisation du projet par la répartition des études d’ensembles ou de sous ensembles aux écoles du Groupe ISAE participant au projet Euroglider.
    • Une coordination interdisciplinaire entre les écoles et avec les partenaires sera mise en place à cet effet.
    • L'année 4 permettra d'étudier l'industrialisation et la préparation de la certification du projet.
    • Finalisation du projet avec la fourniture notamment :
      • des descriptifs et illustrations,
      • des calculs et plans des ensembles et sous ensembles,
      • des process de fabrication projetés,
      • des étapes et conditions de la certification,
      • des projections de chiffrages économiques des phases de certification et de production. 

Orientations Initiales de Haut Niveau

Des Orientations Initiales de Haut Niveau (« Preliminary High-Level Specifications » des programmes aéronautiques) élaborées au début de la seconde étape, complètent le Cahier des Charges Global. Ces données de référence sont des préconisations pré-dimensionnantes plus détaillées.

Elles ont pour objectif de cadrer l'étude sans, pour autant, vouloir brider l'innovation des personnes impliquées (vélivoles, étudiants et encadrement pédagogique) qui pourrait les amener à remettre certaines d'entre elles en cause (à condition que cela soit justifié). Elles fournissent, par exemple, des éléments de dimensionnement (envergure, finesse, masses...), de configuration générale (autonomie de roulage, biplace en tandem...), le profil de la mission de formation et le nombre de vols en autonomie sans changement de batterie, etc.

Conçu avec l'aide des référents techniques de Dassault Aviation, ce document est pour l'instant réservé aux personnes impliquées dans le projet. Ces OIHN doivent être figées à la fin de la première année de travail des écoles. Son contenu pourra alors être rendu publique comme définition de l'architecture globale.